Recherche exacte
Accueil > Notice complète
3 / 33

Ancre taillée dans une stèle funéraire ou dans un mihrab / Poids dormant

https://altair.imarabe.org//notice.php?q=id:125314 entry 10e siècle Il s'agit de la partie supérieure d'une stèle funéraire ou d'un mihrab taillée ultérieurement en forme de fer à cheval, avec une barre transversale dégagée dans la masse, afin d'être utilisée comme ancre de marine. La face a conservé son décor initial, sculpté en champlevé, portant une frise et un cartouche rectangulaire calligraphiés en écriture coufique foliée. Le cartouche central contient la "Shahâda". Les inscriptions en bordure, encadrées par des frises de motifs en zigzag sont des versets coraniques.<br /> Cette pierre a récemment été sciée verticalement dans son épaisseur pour être allégée. Arabe
10e siècle
Type de ressource :
Œuvres et objets
Dénomination :
Ancre
Lieu d'exécution :
Proche-Orient
Iran
Date d'exécution :
10e siècle
Marques et inscriptions :
inscription (au centre, Arabe) Notes : La Shahâda
Langue de la ressource :
Arabe  
Matières et techniques :
pierre (taillée) ; décor : sculpté, champlevé
Dimensions :
H. 48 cm, l. 41 cm, E. 8 cm
Numéro d'inventaire :
AI 94-26
Mode d'acquisition :
achat
Commentaire de l'oeuvre :
Il s'agit de la partie supérieure d'une stèle funéraire ou d'un mihrab taillée ultérieurement en forme de fer à cheval, avec une barre transversale dégagée dans la masse, afin d'être utilisée comme ancre de marine. La face a conservé son décor initial, sculpté en champlevé, portant une frise et un cartouche rectangulaire calligraphiés en écriture coufique foliée. Le cartouche central contient la "Shahâda". Les inscriptions en bordure, encadrées par des frises de motifs en zigzag sont des versets coraniques.<br /> Cette pierre a récemment été sciée verticalement dans son épaisseur pour être allégée.
Utilisations :
décor d'architecture ; culte des morts ; navigation
Droits de diffusion (copyright) :
©Musée de l'Institut du monde arabe/Philippe MAILLARD
Publications :
Stèles funéraires. Musée arabe du Caire. Tome V. Gaston WIET (1937), Pl. XVII ; Album du musée. Eric DELPONT (et al.) (Somogy éditions d'art, Paris, 2012), p. 285 ; Aventuriers des mers, VIIe-XVIIe siècle : de Sindbad à Marco Polo. Vincent GIOVANNONI (commissaire) (Institut du monde arabe, Paris, 2016), Fig. 22, p. 58
Domaine :
Art islamique
Asie occidentale
industrie lithique