Recherche exacte
Accueil > Notice complète
5 / 40

Portrait - Musique - Gharnati de Rabat

https://altair.imarabe.org//notice.php?q=id:343 entry 2014 Ce concert rassemble trois personnalités exceptionnelles versant, avec bonheur, dans le genre gharnati, dernier-né des arts andalous.C'est d'abord en grand amateur de la musique que Haj Ahmed Piro, honorable octogénaire, se présente encore malgré les années et l'expérience professionnelle que tout le monde lui reconnaît. C'est lui qui, à l'école des ténors de la musique andalouse (Fqih Sbiyaa, Houcine Belmekki et Ahmed Bennani), a gravi les échelons pour accéder à son tour au rang de maître. C'est lui qui, depuis plusieurs décennies déjà, a tenu à perpétuer l'école du chant gharnati de Rabat, multipliant les concerts et les répétitions, et, d'une manière informelle, des cours, au grand bonheur des jeunes musiciens qui lui vouent une admiration sans limite.<br /> Née en 1974 à Rabat, Bahaa Ronda est une de ses disciples les plus renommées. Bercée par la musique gharnatie, elle fera très vite son entrée dans la musique arabo-andalouse. Avec l'orchestre Chabab Al-Andalous, Bahaa a pris part à de nombreuses manifestations artistiques nationales et internationales.Après des débuts convaincants, en 1966, auprès des Botbols, Michel Abitan forme, deux ans plus tard, son premier orchestre qui sera de toutes les fêtes du Trône, de grands mariages, tant au Maroc qu'à l'étranger ou de toutes les inaugurations de nouvelles lignes de Royal Air Maroc. En sus, Abitan a chanté sur les mêmes scènes que Samy El Maghribi, Mohamed Rouicha ou Nass El Ghiwane. Soit les références majeures de la chanson marocaine.<br /> 23 novembre 2014<br /> Institut du monde arabe - Paris musique Gharnati Maroc, Rabat Haj Ahmed PIRO, Bahaa RONDA, Michel ABITAN Arabe Français RAZUNA
2014
Type de document :
Vidéos
Genre du document :
Portraits d'artistes
Version originale (en langue) :
Arabe  
Français  
Sous-titres en (langue) :
Français  
Durée :
00:10:20  
Année :
2014
Contenu :
Ce concert rassemble trois personnalités exceptionnelles versant, avec bonheur, dans le genre gharnati, dernier-né des arts andalous.C'est d'abord en grand amateur de la musique que Haj Ahmed Piro, honorable octogénaire, se présente encore malgré les années et l'expérience professionnelle que tout le monde lui reconnaît. C'est lui qui, à l'école des ténors de la musique andalouse (Fqih Sbiyaa, Houcine Belmekki et Ahmed Bennani), a gravi les échelons pour accéder à son tour au rang de maître. C'est lui qui, depuis plusieurs décennies déjà, a tenu à perpétuer l'école du chant gharnati de Rabat, multipliant les concerts et les répétitions, et, d'une manière informelle, des cours, au grand bonheur des jeunes musiciens qui lui vouent une admiration sans limite.<br /> Née en 1974 à Rabat, Bahaa Ronda est une de ses disciples les plus renommées. Bercée par la musique gharnatie, elle fera très vite son entrée dans la musique arabo-andalouse. Avec l'orchestre Chabab Al-Andalous, Bahaa a pris part à de nombreuses manifestations artistiques nationales et internationales.Après des débuts convaincants, en 1966, auprès des Botbols, Michel Abitan forme, deux ans plus tard, son premier orchestre qui sera de toutes les fêtes du Trône, de grands mariages, tant au Maroc qu'à l'étranger ou de toutes les inaugurations de nouvelles lignes de Royal Air Maroc. En sus, Abitan a chanté sur les mêmes scènes que Samy El Maghribi, Mohamed Rouicha ou Nass El Ghiwane. Soit les références majeures de la chanson marocaine.<br /> 23 novembre 2014<br /> Institut du monde arabe - Paris
Intervenants :
Haj Ahmed PIRO, Bahaa RONDA, Michel ABITAN  
Mots-clés :
musique  
Gharnati  
Maroc, Rabat  
Copyright :
©IMA