Recherche exacte
Accueil > Notice complète
6 / 45

Calligraphies

https://altair.imarabe.org//notice.php?q=id:124503 entry 1982 Le mode d’expression de Mehdi Moutashar est ancré dans l’abstraction géométrique. L’artiste porte une réflexion sur le concept du carré et sur la calligraphie, motifs fortement présents dans l’art islamique. Ce qui l’intéresse dans le carré, dit-il, "ce n’est pas le tracé de sa forme, mais l’idée initiale et toute la potentialité qu’elle contient" dont un état de mouvance qu’il tente de matérialiser graphiquement en le représentant pivotant. Sa prédilection pour le trait le mène à un questionnement autour de la calligraphie monumentale, le coufique, et la mystique des lettres. Les caractères poussés à leur forme la plus sobre sont tracés à angle droit. Cernées de noir, les lettres s’inscrivent dans un carré pivotant sur lui-même ou dans une composition en miroir à laquelle avait recours les calligraphes soufis. MOUTASHAR Mehdi Français Arabe
1982
Type de ressource :
Œuvres et objets
Titre d'origine de l'oeuvre :
Calligraphies
Auteur/Artiste :
MOUTASHAR Mehdi (Hilla, 1943) : graveur
Lieu d'exécution :
Arles
France
Date d'exécution :
1982
Marques et inscriptions :
titre (en bas à gauche, Français) ; inscription concernant le lieu d'exécution, date, "Arles 1987" (en bas à droite, Français) ; signature (en bas à droite, Arabe) Traduction : "Moutashar"
Langue de la ressource :
Français  
Arabe  
Matières et techniques :
sérigraphie ; papier (support) ; cadre : bois (naturel), sous Plexiglas
Dimensions :
H. 78,3 cm, l. 59 cm, E. 2,7 cm (avec cadre) ; H. 75 cm, l. 55 cm (planche) ; H. 78 cm, l. 59 cm, E. 8 cm (portfolio)
Numéro d'inventaire :
AC 87-76
Mode d'acquisition :
don : MOUTASHAR Mehdi (Hilla, 1943)
Commentaire de l'oeuvre :
Le mode d’expression de Mehdi Moutashar est ancré dans l’abstraction géométrique. L’artiste porte une réflexion sur le concept du carré et sur la calligraphie, motifs fortement présents dans l’art islamique. Ce qui l’intéresse dans le carré, dit-il, "ce n’est pas le tracé de sa forme, mais l’idée initiale et toute la potentialité qu’elle contient" dont un état de mouvance qu’il tente de matérialiser graphiquement en le représentant pivotant. Sa prédilection pour le trait le mène à un questionnement autour de la calligraphie monumentale, le coufique, et la mystique des lettres. Les caractères poussés à leur forme la plus sobre sont tracés à angle droit. Cernées de noir, les lettres s’inscrivent dans un carré pivotant sur lui-même ou dans une composition en miroir à laquelle avait recours les calligraphes soufis.
Exposé :
Oui
Droits de diffusion (copyright) :
©Musée de l'Institut du monde arabe/Philippe MAILLARD
Publications :
L'estampe arabe contemporaine. Collection de l'Institut du monde arabe. Sylvain CHIMELLO (commissaire) ; Denis THEISSE (commissaire) (Imprimerie moderne, 2003), p. 78-79
Domaine :
Art contemporain
beaux-arts
estampe