Recherche exacte
Accueil > Notice complète
16 / 55

Les Rideaux jaunes

https://altair.imarabe.org//notice.php?q=id:124530 entry 1947 Cette composition est exécutée l’année même de l’exposition de Baya à la galerie Maeght, à Paris. Elle allie "la fraîcheur de l’inspiration et la hardiesse de la conception qu’elle entraîne" pour reprendre la formule d’André Breton dans la préface du catalogue. Cette femme écartant des rideaux est-elle dans son intérieur ou sur scène, on ne sait. L’artiste avait coutume de dire : "Quand je peins, je suis heureuse, je suis dans un autre monde, j’oublie tout" ; des lignes simples et des couleurs vives suffisent à exprimer ce bonheur et à le partager. BAYA
1947
Type de ressource :
Œuvres et objets
Titre d'origine de l'oeuvre :
Les Rideaux jaunes
Auteur/Artiste :
BAYA (Bordj el-Kiffan, 1931 ; Blida, 1998) : peintre
Date d'exécution :
1947
Marques et inscriptions :
signature emblématique (en bas à gauche)
Matières et techniques :
gouache, crayon noir ; papier (support) ; cadre : bois (naturel), sous verre
Dimensions :
H. 77,3 cm, L. 96,7 cm, E. 2,8 cm (avec cadre) ; H. 72 cm, L. 91 cm (sans cadre)
Numéro d'inventaire :
AC 95-1
Mode d'acquisition :
achat
Commentaire de l'oeuvre :
Cette composition est exécutée l’année même de l’exposition de Baya à la galerie Maeght, à Paris. Elle allie "la fraîcheur de l’inspiration et la hardiesse de la conception qu’elle entraîne" pour reprendre la formule d’André Breton dans la préface du catalogue. Cette femme écartant des rideaux est-elle dans son intérieur ou sur scène, on ne sait. L’artiste avait coutume de dire : "Quand je peins, je suis heureuse, je suis dans un autre monde, j’oublie tout" ; des lignes simples et des couleurs vives suffisent à exprimer ce bonheur et à le partager.
Droits de diffusion (copyright) :
©Musée de l'Institut du monde arabe/Philippe MAILLARD
Publications :
Picasso & les Femmes d'Alger. MONTUA Gabriel (dir.) ; WEGENSCHIMMEL Anna (dir.) (Hirmer, Italie, 2021), p. 163
Domaine :
Art contemporain
beaux-arts
dessin
Algérie