Recherche exacte
Accueil > Notice complète
2 / 71

Portrait - Musique - Hommage à Djelloul Soudani avec Camel Zekri et l'ensemble Chekwa de Biskra

https://altair.imarabe.org//notice.php?q=id:424 entry 2017 A la croisée des cultures arabes, berbères et africaines et des musiques populaire et savante et de l'improvisation, les riches mélodies de l'ensemble Marzoug, que dirigeait naguère le regretté maître ès cornemuse Djelloul Soudani, revitalisent un chant dédié à l'amour ou au culte traditionnel du saint protecteur. Parfois en gamme pentatonique, elles sonnent comme un appel du désert, leur impressionnant relief musical étant à rechercher dans l'usage d'instruments traditionnels pour certains insolites : la cornemuse chekwa à six trous (typique de Biskra ; la cornemuse tunisienne n'en compte que cinq), les crotales métalliques qarqabou, le tambour à doubles membranes tabla.Avec cette nouvelle création, Camel Zekri, guitariste, compositeur et directeur artistique reconnu, continue à développer l'héritage musical de Biskra. Il réunit les plus grands cornemuseurs d'Algérie, membres de deux grandes familles de musiciens de la ville de Biskra et issues de ses deux plus anciens quartiers : la Zmala et l'Alia, celui de la famille Marzouk.<br /> <br /> 13 janvier 2017 <br /> Institut du monde arabe - Paris chekwa musique musique traditionnelle Algérie, Biskra Camel ZEKRI Français RAZUNA
2017
Type de document :
Vidéos
Genre du document :
Portraits d'artistes
Version originale (en langue) :
Français  
Durée :
00:11:30  
Année :
2017
Contenu :
A la croisée des cultures arabes, berbères et africaines et des musiques populaire et savante et de l'improvisation, les riches mélodies de l'ensemble Marzoug, que dirigeait naguère le regretté maître ès cornemuse Djelloul Soudani, revitalisent un chant dédié à l'amour ou au culte traditionnel du saint protecteur. Parfois en gamme pentatonique, elles sonnent comme un appel du désert, leur impressionnant relief musical étant à rechercher dans l'usage d'instruments traditionnels pour certains insolites : la cornemuse chekwa à six trous (typique de Biskra ; la cornemuse tunisienne n'en compte que cinq), les crotales métalliques qarqabou, le tambour à doubles membranes tabla.Avec cette nouvelle création, Camel Zekri, guitariste, compositeur et directeur artistique reconnu, continue à développer l'héritage musical de Biskra. Il réunit les plus grands cornemuseurs d'Algérie, membres de deux grandes familles de musiciens de la ville de Biskra et issues de ses deux plus anciens quartiers : la Zmala et l'Alia, celui de la famille Marzouk.<br /> <br /> 13 janvier 2017 <br /> Institut du monde arabe - Paris
Intervenants :
Camel ZEKRI  
Mots-clés :
chekwa  
musique  
musique traditionnelle  
Algérie, Biskra  
Copyright :
©IMA